Les raisons de la cession

BUSINESS ET DECISION devrait nous en dire plus concernant les raisons de la cession de sa filiale anglaise à SOPRA. Elle va certes se désendetter mais on pourrait penser que BUSINESS ET DECISION s’apprête à se lancer dans une acquisition significative. Ci-dessous, le tableau de mes estimations pour les résultats 2011 ainsi que des prévisions / nouveaux ratios sur le nouveau périmètre, suite à la cession anglaise dont le CA s’élevait à 26 M€ sur un CA total de 250 M€. Cela va nous permettre d’en mesurer l’impact et d’évaluer les ratios du nouveau périmètre. Etant donné que la marge opérationnelle s’élève à 8 %, j’ai considéré que le prix de vente pourrait dépasser les 17 M€. La réduction de la dette sera néanmoins inférieure à ce montant (12 M€ ?). A l’image des résultats de KEYRUS, on peut s’attendre à ce que le besoin de BFR (Besoin en Fonds de Roulement) au cours du 2ème semestre ait pu grignoter un peu de trésorerie. (4 M€ ?). Toutes les estimations sont relativement prudentes.

Je suis honnêtement très surpris par ces chiffres car la vente a finalement très peu d’impact sur les ratios comme le PER et les VE/ROP. J’ai aussi tenu compte que les coûts des frais financiers (lié à l’endettement) vont nettement diminuer en 2012. On en saura beaucoup plus le 29 mars 2012.

Même punition le même jour pour l’équipementier auto LE BELIER, ACTIA GROUP et SQLI qui publieront leur résultats annuels.
- Pour LE BELIER : Le ratio d’endettement est plus élevé que chez les autres sociétés du secteur des équipementiers auto. Je m’attends prudemment à un RN de 12 M€ ce qui se traduirait par un PER de 4.1, ce qui reste ridicule !
- Pour ACTIA : Après avoir dépassé les 10% du capital en mai 2011, HMG FINANCE est repassé sous les 10 % cette semaine. Nous avons donc les explications de la pression vendeuse sur le titre :c’est HMG qui vend et qui empêche le cours de décoller. Je m’attends à un RN 2011 de 6.5 M€ et un ROP de 13.5 M€ (soit un PER de 5). Tout n’est cependant pas rose car l’endettement est conséquent mais devrait passer sous la barre des 100 % des fonds propres, à l’issue de l’annonce des résultats annuels. A noter que les « super journalistes » du journal « Investir-Journal des Finances » s’attendent à un RN de 2.5 M …. il faudrait qu’ils m’expliquent leur calcul ;-) sachant que le seul RN du 1er semestre s’est établi à 3.4 M€ … !

Il ne faut pas se voiler la face, les CA du 2ème semestre à venir ne seront pas bons, cela me paraît donc risqué de jouer les résultats qui vont être publiés dans les prochaines semaines. De nombreuses sociétés devraient émettre des PW, les déceptions risquent d’être omniprésentes bien que les cours de nombreuses sociétés ont déjà pricé la dégradation de leurs activités au cours des derniers mois.

Des discussions pour une acquisition en Inde ont fait chuter le titre ALTRAN, au cours de la séance de vendredi. Le groupe souhaiterait en effet réduire son indépendance vis-à-vis de l’Europe du Sud. Je pense que c’est une bonne nouvelle et que cette initiative est louable. Les investisseurs doivent probablement redouter que la cible visée soit trop chèrement payée. Les transactions sur les sociétés indiennes s’effectuent souvent sur des ratios très élevés, le prix fort étant justifié par des taux de croissance récurrents à 2 chiffres.

Le titre évolue toujours dans son canal baissier MT. La chute du titre a été cependant freinée par un rebond sur le support des 3.36. En cas de rupture, les 3.15 -3.18 devraient être rapidement atteints. On pourra donc utiliser le support des 3.36 pour acheter mais en cas de rupture de ce dernier, on se mettra en VAD.

J’apprécie beaucoup le fondamental et la valorisation d’APRIL, spécialisé dans l’assurance santé et la prévoyance, deux activités qui ont encore de beaux jours devant eux. La trésorerie couvre plus du tiers de la CB et coté RN, le PER 2012 pourrait être inférieur à 8 … ce qui encore une fois, correspondrait à un ratio historiquement bas pour cette société. La configuration graphique d’APRIL me plait beaucoup.

Le titre est arrivé à s’extirper de sa tendance baissière MT, il y a une dizaine de séances. Les cours se sont heurtés à plusieurs reprises à la résistance des 11,5 dont la cassure nous donnera le premier objectif des 12 puis des 12,75-12,8. Un ASD au-dessus des 11.55 me semble très judicieux.